Compte personnel de formation - CPF

Compte personnel de formation - CPF

Le CPF est ouvert à toute personne, dès son entrée dans la vie active (au plus tôt à partir de 16 ans, voire 15 ans pour les jeunes en contrat d’apprentissage) jusqu’à son départ à la retraite. Mais seuls les salariés acquièrent un capital d’heures de formation inscrit sur leur CPF.

Tous les actifs y compris les agents publics et agents des chambres consulaires,  et également les travailleurs indépendants et leurs conjoints collaborateurs, les artistes auteurs, les travailleurs handicapés en ESAT (Etablissement et Services d’aide par le travail),… acquièrent un capital d’heures de formation inscrit sur leur CPF.

EN PRATIQUE

Les principaux atouts du CPF

  • le compte vous appartient. Vous le conservez tout au long de votre vie professionnelle,
  • vous pouvez l’utiliser à tout moment : pendant une période de chômage, chez un nouvel employeur,
  • l’objectif : vous permettre d’acquérir une qualification reconnue. Grâce au CPF, vous pouvez ainsi acquérir des connaissances de base (« socle de connaissances et de compétences »), bénéficier d’une validation des acquis de l’expérience (VAE), obtenir un diplôme, un titre, un certificat de qualification professionnelle (CQP) ou encore une certification ou une habilitation (certification informatique, en langue, habilitation électrique, permis de conduire…). 

Ai-je des heures utilisables au titre du CPF ?

Oui si :

  • au 31 décembre 2014, vous disposiez d’heures de DIF : vous pouvez les utiliser dès 2015 et jusqu’à la fin de l’année 2020, selon les règles applicables au CPF. Au 1er janvier 2021, si vous ne les avez pas consommées, elles seront perdues,
  • vous avez travaillez, dans le cadre d’un contrat de travail, tout ou partie de l’année 2015 et des années suivantes. Les périodes de travail salariées permettent en effet d’acquérir, pour un travail salarié à temps complet toute l’année, 24 heures par an, jusqu’à 120 heures, puis 12 heures par an, dans la limite d’un plafond total de 150 heures.Les personnes n’ayant pas travaillé à temps plein toute l’année (salariés embauchés en cours d’année, à temps partiel…) acquièrent des heures au prorata temporis (sauf accord collectif plus favorable applicable à l’entreprise).

Depuis le 01/01/2017, les salariés les moins qualifiés (qui n’ont pas atteint un niveau de formation  sanctionné par un diplôme national ou un titre professionnel enregistré et classé au niveau V du RNCP) bénéficient d’une majoration dans l’acquisition des heures CPF : 48 heures par an, avec un plafond de 400 heures.

En pratique :
Les heures acquises en 2015 ont été créditées en Mars 2016. S’y sont ajoutées celles acquises en 2016 (créditées début 2017), celles acquises en 2017 (créditées en 2018), ainsi de suite, jusqu’à atteindre le plafond de 150h (ou 400h).

Le CPF est « rechargeable » : Le capital d’heures se reconstitue tous les ans, toujours dans la limite de 150 heures (ou 400h).

 

Pour quoi faire ?

Le CPF a un objectif : financer un accompagnement VAE, une formation permettant d’acquérir le "socle de connaissances et de compétences", de réaliser un bilan de compétences, une action d’aide à la création/Reprise d’entreprise, le Permis B ou encore suivre une formation permettant d'acquérir une qualification reconnue, notamment par un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle (CQP).

Vous pouvez consulter la liste des diplômes, titres, CPQ et autres certifications accessibles via le CPF sur le site 

À qui s’adresser ?

À votre conseiller Pôle emploi ou, si vous avez moins de 26 ans, à votre mission locale.

Vous pouvez également trouver toutes les informations utiles en consultant le site moncompteactivite.gouv.fr

CPA

 

 

à télécharger
Financements
Passer à l’action – salarié
Publication
Certification de Branche
Textes Légaux