Le pouvoir aux territoires

Vœu 2

La formation est une arme redoutable pour lutter contre le chômage. Pour en faire un levier efficace de retour à l'emploi, AGEFOS PME s'appuie sur sa connaissance du terrain et sur plusieurs dispositifs spécifiques.

Dans un pays aussi centralisé que la France, le risque est toujours grand de concevoir des politiques vues de loin à Paris et d'en voir l'efficacité se perdre dans les sables du terrain, à mesure que l'on s'éloigne du centre de décision. À l'inverse, un réseau territorial trop dispersé perd la cohésion d'ensemble, la capitalisation d'expériences et les mutualisations de moyens que permet la centralisation.

Le réseau AGEFOS PME allie les avantages des deux systèmes, avec un maillage de proximité pertinent et une fine connaissance des territoires. À Paris, un siège social qui réunit les instances paritaires et décisionnaires nationales et de branches; sur le territoire, 15 instances paritaires implantées dans le tissu local qui déclinent la stratégie nationale et de branches au niveau territorial et définissent la politique régionale de formation. La gouvernance paritaire de proximité́ favorise ainsi la conduite d’actions concertées avec les partenaires institutionnels du territoire. S’y ajoutent les équipes territoriales présentes au sein de chaque région au plus près des entreprises.

Prenons l'exemple du chômage pour illustrer la pertinence de cette organisation.

Tout le monde sait que la France continue à souffrir d'un taux de chômage plus élevé que la moyenne des pays développés. Les causes en sont multiples. Mais la formation figure indubitablement parmi les principales réponses : elle permet de favoriser les mobilités, les mises à niveau, les passerelles vers la vie active.

AGEFOS PME est naturellement engagé dans la lutte contre le chômage. Celle-ci passe par un accès renforcé des demandeurs d'emploi à des formations pertinentes, qui accroissent leur employabilité et répondent aux besoins des territoires et des entreprises.

Un travail de précision

La capacité d'action d'AGEFOS PME en la matière repose sur sa bonne connaissance des bassins d'emploi et sur son expertise des partenariats avec les acteurs du territoire, Conseil régionaux, Apec, branches et évidemment Pôle emploi. Plusieurs types d'outils sont mobilisés pour organiser et financer l'insertion par la formation et l'emploi.

La Préparation opérationnelle à l'emploi (POE) permet de cibler des publics et des métiers sur un territoire donné. On identifie un besoin de compétences sur un bassin d'emploi, et on forme des demandeurs d'emploi à ces compétences. La POE peut être organisée pour un groupe de personnes : elle est alors collective (POEC) ou elle peut relever d'un accompagnement individuel (POEI).

Mais la logique reste la même : former les individus à des compétences recherchées. Le taux d'insertion à l'issue de ces programmes avoisine les 70% ! En 2016, AGEFOS PME a financé 5687 POEC et 8380 POEI. Dans leur écrasante majorité, les bénéficiaires appartiennent aux catégories « employés » ou « ouvriers ».

Bien dans Ma-POE

Pour promouvoir la Préparation opérationnelle à l’emploi (POE), un dispositif qui permet de former les demandeurs d'emploi aux métiers qui recrutent, AGEFOS PME Grand Est a créé Ma-POE.com. Une plateforme qui permet d'encourager le recours à la POE collective et de faciliter la mise en relation avec les employeurs.

Accompagnement, alternance et partenariats

La clé de l'efficacité du système, c'est la cartographie des besoins en compétences dans les branches et sur le territoire. Les données réunies par AGEFOS PME permettent ainsi de géolocaliser les offres d'emploi potentielles des entreprises.

Mais le mieux, sans doute, reste encore d'éviter de passer par la case « chômage ». C'est le but d'un autre dispositif, le contrat de sécurisation professionnelle, systématiquement proposé aux salariés licenciés pour raison économique (dans les entreprises de moins de 1000 salariés).

Les bénéficiaires se voient proposer un accompagnement renforcé au retour à l'emploi, qui peut comprendre des périodes de travail et de formation. AGEFOS PME a financé, dans ce cadre, près de 4000 formations en 2016. Là encore, essentiellement des profils d'employés ou d'ouvriers.

L'alternance, avec le contrat de professionnalisation, est une autre voie : elle permet de se former tout en travaillant déjà dans une entreprise, avec souvent une embauche à la clé au terme du contrat. 40 000 personnes ont bénéficié d'un contrat de professionnalisation financé via AGEFOS PME en 2016.

Au plus près des territoires

Dans les Pays de la Loire, AGEFOS PME développe sa capacité d'observation de l'emploi et de la formation sur le territoire, grâce à une convention avec le Carif-Oref de la région. Développer la connaissance des besoins de formation sur le terrain est essentiel pour AGEFOS PME : la précision de cette information conditionne le succès de nombreuses initiatives d'insertion par la formation professionnelle !

« C'est en donnant des moyens à des actions locales, au plus près du terrain, que l'on gagnera la bataille du chômage, de la croissance et de la cohésion »

Digitelles

À l'initiative de Nicole Ameline, députée du Calvados, AGEFOS PME Normandie s'est associée à Trajectio et à Pôle emploi pour une opération de formation innovante en faveur des femmes éloignées de l'emploi, à Honfleur. Baptisée DIGITELLES, elle prend la forme d'un parcours de formation individualisé de 400 heures visant l'acquisition des compétences digitales mais aussi le retour de la confiance en soi. Après des résultats convaincants, le dispositif a été étendu à l'échelle nationale.

On pourrait multiplier les exemples de l'engagement des équipes AGEFOS PME sur les territoires. C'est en donnant des moyens à des actions de ce type, au plus près du terrain, que l'on gagnera la bataille du chômage, de la croissance et de la cohésion sociale !

Développer une formation de développeur

Pour faire face aux besoins croissants des entreprises du numérique, AGEFOS PME PACA s'est allié à deux autres OPCA et à Pôle emploi pour accompagner des publics fragiles vers la POEC de développeur web, couplée à un stage de 6 mois dans une entreprise du numérique. Tous les demandeurs d'emploi concernés sont aujourd'hui salariés dans des entreprises du territoire.

Télécharger
Pour aller plus loin Télécharger le rapport annuel 2016