Actualité

<- retour vers Actualités

Perspectives 2013 : en période de crise, la formation reste un recours


AGEFOS PME publie son 21e baromètre Perspectives sur l'emploi et la formation dans les TPE-PME. Réalisé avec Ipsos, du 25 octobre au 9 novembre dernier, le cahier spécial aborde de nombreux thèmes d’actualité : l’alternance et la Préparation opérationnelle à l’emploi (POE), la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) et un focus sur l’égalité professionnelle.

Après une année 2012 marquée par la confirmation de la crise économique, l’activité des TPE-PME est plus que jamais un indicateur clé pour mesurer le moral des entreprises.

Télécharger les principaux résultats Perspectives 2013

Bilan et prévisions de l'activité et de l'emploi dans les TPE-PME : des prévisions de réductions d’effectif à surveiller

Le bilan de l'activité 2012 est en nette régression. Alors que 23 % des entreprises déclarent une hausse de leur activité (-3 points par rapport à 2011), la majorité des répondants indique une activité en régression par rapport à l’exercice précédent, soit 42 % (contre 23 % l’année précédente).

Dans la continuité des difficultés constatées en 2012, les prévisions d’activité pour le 1er semestre 2013 sont peu optimistes. Bien que les prévisions de l’activité à la hausse soient stables (14 % en 2013 contre 13 % en 2012), les prévisions concernant une régression de l’activité augmentent de 10 points (31 %).

La posture dominante reste le maintien des effectifs actuels, cependant, les intentions d'embauche affichent un retournement de tendance. Si, depuis le début de la crise fin 2008, les courbes entre prévision d’embauche et celle de réduction d’effectif se rapprochent, c’est la première fois que la réduction d’effectifs est supérieure à la prévision d’embauches (13 % contre 12 %). Ce point d’inversion sera à surveiller s’il se confirme l’année prochaine. Depuis les débuts du baromètre et même en période de crise, les difficultés de recrutement persistent pour plus de la moitié des TPE-PME (52 %).

Toutes ces tendances sont, comme les années précédentes, davantage marquée chez les TPE.

Pratiques de formation : La formation demeure un investissement stratégique

Un trio forme les principaux facteurs qui déclenchent le recours à la formation : l’évolution des métiers (37 %), l’évolution du marché (27 %) et l’organisation du travail (19 %).
A noter, l’évolution du marché enregistre une forte hausse par rapport à l’année précédente (+ 9 points).

Pour répondre aux besoins de qualification des TPE-PME, 2 grandes orientations sont citées par les entreprises : recruter du personnel qualifié et opérationnel (58 %) et former les salariés (53 %). La formation reste une réponse stable. Le souhait de recruter du personnel expérimenté connait une croissance importante par rapport à 2011 (+ 9 points). Le recrutement en contrat de professionnalisation, dispositif phare pour AGFEFOS PME, atteint 21 % en 2012 (contre 18 % en 2011).

L’obligation légale reste la norme concernant les budgets formation et représente, même en temps de difficultés économiques, un investissement nécessaire pour accompagner l’évolution des entreprises. L’investissement dans la formation en 2012 est d’ailleurs plus important de 5 points par rapport à 2011 (total supérieur : 19 %).
A l’instar des années précédentes, la taille de l'entreprise reste un élément déterminant pour un engagement plus important, 42 % des PME déclarant un budget formation supérieur à l'obligation légale.
Cette légère tendance à la hausse se traduit notamment par un accroissement du budget formation pour près d’un tiers des TPE-PME (29 %) dans les 3 dernières années après la réforme de la formation de 2009. Un accroissement résultant avant tout (37 %) d’une politique volontariste en matière de formation de la part des entreprises répondantes.

Face à un avenir incertain, la formation est perçue comme moins prioritaire mais elle demeure, pour plus de la moitié des répondants (53 %), un levier d’action évident sur la performance de l’entreprise. Pour les PME, le résultat est encore plus net (64 %).

Cahier spécial

Alternance et Préparation opérationnelle à l’emploi (POE)

Le recours à l’alternance évolue sensiblement à la hausse et le recours au contrat de professionnalisation reste stable. En 2011, AGEFOS PME a financé 21,5 % des contrats de professionnalisation en France, soit plus de 37 000 contrats.
La POE, dispositif plus récent à destination des demandeurs d’emploi, est encore peu connue par les entreprises (12 %).

Responsabilité sociétale des entreprises (RSE)

Plus d’un tiers des TPE-PME se dit sensible à la RSE (36 %) et plus d’une entreprise sur 5 a déjà mis en place une action (22 %). Thématique encore récente, les sujets prioritaires relatifs à la RSE sont variés et les chefs d’entreprises se déclarent prêts à agir en priorité sur l’amélioration des conditions de travail et les économies d’énergies (respectivement 47 et 42 %).

Égalité professionnelle

Un focus sur l’égalité professionnelle montre que près des 3/4 des TPE-PME (71 %) accordent une importance élevée à ce sujet. Si la majorité des entreprises est sensible à l’égalité professionnelle, seules 28 % d’entre elles ont déjà mis en place une action concrète. Le sujet bénéficie d’une image très positive auprès des répondants, seules 19 % des entreprises l’associe à une obligation.

Méthodologie

Enquête menée par Ipsos 25 octobre au 9 novembre 2012, selon la méthode des quotas, par téléphone auprès de 506 employeurs (dirigeants et Responsables RH) de Très petites entreprises (TPE de1 à 9 salariés) et de Petites et moyennes entreprises (PME de 10 à 499 salariés).

 

Publiée le : 12/12/2012

<- retour vers Actualités


En savoir plus sur

la Loi relative à la formation professionnelle, l'emploi et la démocratie sociale du 5 mars 2014

La nouvelle Loi 2014

Suivez-nous

Suivez-nous sur Twitter

Haut